Le CCAP vous souhaite une belle année… qui commence bien!

Nous avons tenu notre traditionnel pot de début d’année à la Questure mercredi 28 janvier. L’occasion de souhaiter nos bons voeux à nos collègues mais également d’esquisser ce que nous promet cette nouvelle année. En perspective pour la vie interne de l’association : visite de la Maison de la Radio, du Sénat, de l’Elysée et bien évidemment, nos habituels afterworks festifs.

Mais 2016 devrait surtout être – si tout se passe bien – une année importante pour les conditions d’emploi des collaborateurs parlementaires de l’Assemblée nationale. Le Président Bartolone a en effet annoncé la veille lors de ses voeux aux collaborateurs sa volonté de voir les présidents de groupes parlementaires – représentatifs des députés employeurs – donner mandat aux questeurs pour négocier un accord avec les représentants des collaborateurs salariés. Ce serait là l’aboutissement du combat des associations et syndicats : obtenir un cadre de négociation pérenne afin d’inscrire dans le marbre pour les législatures à venir les avancées que nous avons obtenu depuis 2012. Viendra alors le temps de négocier les dispositions que nous voulons en matière de travail de nuit, temps de travail, conditions de licenciement, portabilité de l’ancienneté, prime de précarité, contrat de travail, santé au travail, formation professionnelle etc. Claude Bartolone semble vouloir d’ores et déjà avancer sur « les priorités des priorités » d’ici la fin de la législature : prime de précarité et temps de travail.

Nous vous tiendrons naturellement informés des évolutions de ce dossier et resterons plus que jamais vigilants pour qu’enfin, les collaborateurs parlementaires bénéficient du dialogue social et des garanties attenantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *