Qui sont les collaborateurs parlementaires? Que font-ils? Mise au point suite au « Pénélope Gate »

Une mise au point s’impose. Depuis que Le Canard Enchaîné a fait éclater ce qu’il est convenu d’appeler le « Pénélope Gate », beaucoup d’affirmations mensongères ont circulé sur le compte des collaborateurs parlementaires, que ce soit sur notre rémunération, sur notre temps de travail, sur nos missions…

Fort heureusement, plusieurs médias ont véritablement cherché à mieux connaître notre profession, et nous avons pu rétablir certaines vérités :

D’abord, qu’est ce qu’un collaborateur parlementaires : http://blogs.lexpress.fr/cuisines-assemblee/2017/01/27/quest-ce-quun-collaborateur-parlementaire/

Collaborateur parlementaire, c’est un vrai métier : http://www.francetvinfo.fr/…/affaire-penelope-fillon-le-tra…

L’activité des collaborateurs parlementaires est tangible et quantifiable :
http://www.parismatch.com/…/Assistants-parlementaires-On-es…

http://www.dailymotion.com/…/x5adw9x_marianne-darmon-le-sal…

Notre salaire n’est pas de 7 000 euros par mois (le salaire médian d’un collaborateur est de 2 200 euros net par mois pour un temps plein) :
http://www.lemonde.fr/…/pas-d-avantage-pas-de-chauffeur-pas…

et http://www.dailymotion.com/…/x5adw9x_marianne-darmon-le-sal….

En espérant que ces articles permettent de faire la lumière sur le travail des vrais collaborateurs parlementaires, qui ne sont pas des « Pénélope », loin de là.

L’équipe du CCAP

La formation professionnelle pour les collaborateurs

Le 24 mars, l’Assemblée nationale a organisé une réunion avec les représentants d’Opcalia et du Fongecif pour nous présenter les différents dispositifs de formation dont nous pouvons bénéficier. Comme vous le savez, nous disposons tous depuis le 1er janvier 2015 d’un compte personnel de formation (CPF), qui nous suivra pendant toute notre vie professionnelle.

Il incombe à chaque salarié de créer son compte sur Internet (sur www.moncompteformation.gouv.fr), et d’y inscrire le nombre d’heures de DIF qu’il avait acquises au 31 décembre 2014. Nous appelons votre attention sur le fait que les heures de DIF acquises jusqu’en 2014 seront perdues si elles ne sont pas utilisées avant le 31 décembre 2020. Voici support de la présentation d’Opcalia le 24 mars RéunionAN-24mars2016(2), un document explicatif sur le DIF DEP_CPF_Salaries, un sur le CPF DEP_CPF_Salaries et un mode d’emploi sur comment inscrire ses heures de DIF Mode d’emploi renseigner ses heures DIF sur CPF.

Les représentants d’Opcalia nous ont indiqué qu’ils disposaient cette année de fonds leur permettant d’abonder les comptes des salariés qui souhaiteraient faire une formation mais ne disposeraient pas du nombre d’heures nécessaire sur leur CPF. A quelques mois de la fin de la législature, il y a là une opportunité à saisir pour tous les collaborateurs parlementaires.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter nos correspondants chez Opcalia :

Florence LESCOAT – Conseillère Formation

Courriel : florence.lescoat@opcalia-idf.com

Tel : 01 53 82 70 18 – 06 08 68 32 16

Ou

Tania GOMES– Assistante Formation

Courriel : tania.gomes@opcalia-idf.com

Tel : 01 44 06 07 82

Par ailleurs, les collaborateurs bénéficiant d’au moins trois ans d’expérience professionnelle qui souhaiteraient obtenir une validation des acquis de l’expérience (VAE) peuvent obtenir d’Opcalia un financement pour se faire accompagner par un organisme dans la préparation de leur demande de VAE.

Nous nous tenons à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur ces dispositifs de formation.

Le CCAP en visite à Matignon

IMG_1856 Par une belle journée ensoleillée de juin 2015, une joyeuse délégation du CCAP a eu la chance de visiter l’hôtel de Matignon. Histoire du lieu, visite de son parc, anecdotes et fonctionnement de la « maison », le conservateur du bâtiment, passionnant, nous a tout dévoilé.
Le CCAP vous donnera très bientôt rendez-vous pour une nouvelle visite institutionnelle, d’ici là n’hésitez pas à nous suggérer des idées de lieux à ccap.assemblee.nationale@gmail.com.

CH3YPxwWUAAtv4a.jpg largeIMG_1853

Censure du conseil constitutionnel : réaction commune des syndicats et associations de collaborateurs

Logo CCAP SNCP_logoUSCPUNSA_logorubon1

 

 

Nous prenons acte avec déception de la décision du conseil constitutionnel de censurer en partie les articles relatifs aux collaborateurs dans le nouveau règlement de l’Assemblée nationale.

Cette décision porte uniquement sur la forme et non sur le fond. Elle n’empêche en rien les questeurs de négocier un statut avec les organisations de collaborateurs, conformément à la volonté des députés qui s’est exprimée clairement en commission puis en séance. Nous invitons donc les questeurs à entamer au nom des députés des négociations avec nos organisations en vue d’élaborer rapidement un statut.

Nous restons toutefois satisfaits que les collaborateurs fassent pour la première fois leur entrée dans le règlement de l’Assemblée nationale, et que l’enveloppe du crédit collaborateur soit pérennisée.

Reconnaissance et statut des collaborateurs parlementaires : une avancée importante sur un chemin encore long

Logo CCAP

Communiqué de presse du CCAP – 19/11/2014

Reconnaissance et statut des collaborateurs parlementaires : une avancée importante sur un chemin encore long

La commission des lois a examiné ce mercredi 19 novembre 2014, une proposition de résolution visant à modifier le règlement de l’Assemblée nationale. Plusieurs amendements concernant les collaborateurs parlementaires ont été adoptés à l’initiative du rapporteur et Président de la Commission, M. Jean-Jacques URVOAS.

Ces amendements consacrent enfin la reconnaissance des collaborateurs parlementaires dans le règlement de l’Assemblée nationale et précisent que les  « collaborateurs bénéficient d’un statut, négocié avec les organisations de collaborateurs dans des conditions fixées par les questeurs ».

Nous ne doutons pas que ces dispositions, adoptées de manière consensuelle en commission de lois, seront confirmées lors de l’examen en séance publique. Il s’agit d’avancées importantes qui sont de nature à  faire sortir de l’ombre le métier de collaborateur parlementaire, qui comptera bientôt plus de 40 années d’existence.
Nous regrettons toutefois qu’ait été réaffirmé lors des débats le refus d’accords professionnels au prétexte d’une impossibilité juridique et de l’absence d’interlocuteurs représentant les députés en tant qu’employeurs.

Les 577 députés-employeurs sont autant de « petites entreprises » qui gagneraient en sécurité juridique s’ils acceptaient collectivement le principe d’accords professionnels sur des sujets tel que le travail de nuit (auquel les collaborateurs parlementaires sont souvent exposés de manière illégale). Aucun frein juridique ne s’oppose à ce que les députés s’organisent en association d’employeurs.

Par ailleurs, les collaborateurs, qui disposent d’organisations syndicales, sont tout à fait prêts à l’organisation d’élections professionnelles qui permettraient de les doter de délégués représentatifs car démocratiquement élus par tous leurs collègues.

Le CCAP lance un Espace emploi sur son site

Professionnels, entreprises, cabinets, député-e-s, envoyez-nous vos offres, nous les diffuserons auprès de nos adhérent-e-s!

L‘Espace emploi vise à diffuser des offres susceptibles d’ intéresser les collaborateurs parlementaires qui recherchent de nouvelles opportunités professionnelles.

L’espace emploi est accessible aux adhérent-e-s du CCAP avec un mot de passe diffusé au cours des réunions du CCAP ou sur simple demande. Les collaborateurs parlementaires intéressés vous contacteront ensuite directement. La page est actualisée régulièrement.

Collaborateurs parlementaires, nous attendons vos CV!

L’espace emploi vise également à recueillir les curriculum vitae des collaborateurs parlementaires uniquement, anciens ou en poste.

Vous pouvez donc nous faire parvenir votre CV au format PDF, uniquement via notre site internet, afin que nous l’ajoutions à notre banque de CV tenue exclusivement à disposition des député-e-s qui recherchent un-e collaborateur-trice.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de nous adresser un mail : ccap.assemblee.nationale@gmail.com

Nous restons à votre disposition.

Bien à vous,

L’équipe du CCAP

Afterwork du CCAP

Chers adhérents, chers collègues,

 

Le CCAP vous invite à son cocktail de rentrée

 

Le jeudi 25 septembre   

à partir de 18h30

Au J’go

(Rue Clément, 75006 Paris)

On vous attend nombreux autour des tables réservées exprès pour vous !

 

Bien à vous tous,
L’équipe du CCAP

Réunion d’information

Chers adhérents, chers collègues,

 

Le CCAP vous invite à sa réunion d’information de rentrée

mardi 16 septembre à 18h30

Salle Colbert

 

Cette réunion, ouverte à l’ensemble des collaborateurs, sera l’occasion de faire un point sur les actions menées au 1er semestre 2014 et de vous présenter notre programme pour la session parlementaire qui s’ouvre, ainsi que de faire un point sur l’état de nos discussions avec le collège des Questeurs.

Nous vous informons également que suite au départ de trois de nos collègues vers de nouveaux horizons professionnels, trois postes sont à pourvoir au sein du Conseil d’administration du CCAP.
Tous les adhérents de l’association à jour de cotisation peuvent faire acte de candidature, par retour de mail avant le mercredi 17 septembre à 19h, accompagnée d’une courte présentation et lettre de motivation.
Nous vous invitons également à adhérer ou à renouveler votre adhésion au CCAP pour cette nouvelle session parlementaire.

Bien à vous,

L’équipe du CCAP